l'ensemble des images sur https://hoteldesvoyageurs.tumblr.com/

 L'épisode III est maintenant en cours de réalisation. J'ai gardé le personnage du père pour cet épisode, que j'ai situé 40 ans plus tôt, et affublé du métier de botaniste. C'était l'occasion pour moi de dévellopper le travail autour de la botanique parallèle. Il va croiser Bibendum, le personnage créé par Pierre Jarriges , et nous en découvrirons le résultat. Je me suis aussi amusé avec les personnages des enfants-poulpes et ai parsemé l'épisode de quelques détails repris des épisodes précédents.

Concernant la réalisation technique, produire de la planche me permet de gagner de l'assurance autant dans mes crayonnés que dans la mise en forme. J'ai aussi exploité des Hors cases que je ne faisais pas avant, et qui me donne envie de quitter la mise en page stricte que je m'étais imposé au commencement du projet. Expérimenter, c'est le but de ce projet, ça tombe bien.

En revanche, mon travail pèche au niveau de sa mise en place de départ : je n'ai pas assez bossé les étapes préparatoires (story et croquis de mise en place) et du coup je me retrouve à devoir improviser des vues au moment de la réalisation. Résultat, soit ça marche, soit ça ne marche pas, c'est quitte ou double. De plus, je suis obligé de détailler à fond mes crayonnés, et la partie encrage ressemble plus à du repassage qu'à un véritable travail sensible du trait. J'envisage pour la suite de m'organiser autrement : être très précis sur la prépa, de façon à jeter des crayonnés légers et embellir de manière plus libre. Je souhaite aussi expérimenter des allers retours entre crayon et encre, et utiliser des outils plus aléatoires comme le fusain, ou la peinture blanche.

Quelques images pour illustrer cet épisode :

crayonn__planche_6

Crayonnés de l'avant dernière planche

extrait_planche_3

Le botaniste perplexe devant les pousses d'Eolia Repens. On peut comprendre, elles ont un côté phallique non négligeable. C'est un bambous d'Asie qui m'a inspiré pour la forme, donc rien à voir avec la virilité masculine. Il est vrai qu'on à tendance à faire le lien très vite. Chacun y verra ce qu'il veut, l'image en est d'autant plus drôle au final, car on se demande pour quelle raison le botaniste est attiré par cette plante : est-ce professionel ou pour ce qu'elle semble représenter ?

extrait_II_planche_1

J'ai remis cette planche du début. Je suis assez content du résultat.

crayonn__2

Pour finir, "bibendum", le perso de Pierre, que j'ai revu et corrigé à ma sauce.

26 septembre 2017

 

Maintenant que les scans sont fait, je peux afficher une planche complète de l'épisode II : la n°3 donc, l'arrivée des parents devant l'hôtel et celle de Daniel dans le groupe d'enfants... disons sauvages. 

johotelep2p3

Publié le 15 juin 2017

Voici donc un extrait de la deuxième planche de botanique, qui concerne la plante qui apparait dans l'épisode I. L'insecte (une sorte de limace volante) qui en est en fait le fruit, se détache, portée par le vent, se reproduit et, tel un éphémère, va mourir un peu plus loin. De son corps fécondé en décomposition émerge la nouvelle pousse. Dans l'épisode, cet insecte symbolise aussi la maladie (d'amour?) dont l'héroïne se débarrasse.

planche botanique II

Planche : Magnis Alis Apulée - Grande Cupide.

A- Plante au stade "graine".  B- Graine en vol. C- Jeune pousse de trois jours. D- système racinaire. 1- Coupe longitudinale de la graine. 2- Liaison graine/futur pousse du fruit. 3- Fleur. 4- Ecaille de liaison. 5- Support "ombillical" de liaison plante/fruit (végétal/animal)

Publié le 15 juin 2017

 

L'illustration A2 est terminée, mais non scannée. Elle est en photo sur le blog au mois de mai. Sinon depuis je me suis lancé dans la réalisation d'une planche de botanique à partir de la plante de l'épisode II, cette fleur rebelle en forme de poing fermé, dressée dos au soleil, qui se déploie la nuit venue pour ouvrir son oeil et produire de la lumière. Attirés par la projection, les insectes nocturnes sont piégés sur les volubiles garnis d'une substance collante. Ce travail a été l'occasion pour moi de découvrir les magnifiques planches de Geneviève Nangis Regnault (1746-1802) d'une finesse et d'une précision impressionante. Sans compter aussi l'incontournable travail de Léo Lionni.

jobota1

Planche : Turrim Argum - Oeil de Paon.

Légende : A- Fleur en position diurne. B- Fleur en position nocturne. C- Plantule.  1- Volubiles collants. 2- Bouton. 3- Graines logées sous le sépale principal. 4- Graine. 5-Sépale secondaire portant l'organe photo-emetteur.

Publié le 2 juin 2017

 

Fin de l'épisode II. La dernière page est scotchée sur ma table de travail, le fixatif est en train de sécher. Il me reste à couper les bordures pour ramener la page à un réel 42 X 29.7, autant dire que c'est terminé. La page 5 que j'ai mis en photo sur le blog m'a donné beaucoup de plaisir,  je suis très heureux des rendus matière, lumière, de la place des persos et du travail de perspective. Pour les autres pages aussi d'ailleurs, j'ai la sensation d'être sur la bonne route.

L'épisode III est déjà à l'état d'esquisse dans ma tête, je commence à prendre des notes, mais il est fort peu probable que sa réalisation démarre avant la rentrée. En attendant je voudrais réaliser une illustration en A2, dont le 1er volet a été exécuté par Pierre ces derniers jours. Mort et renaissance seront invité dans cette image, religion aussi, avec un regard particulier sur le traitement du défunt par compostage (et oui !)

sinon voici 3 cases pour vous montrer les étapes de réalisation dessinée de l'hôtel : 1- crayonné, 2- encrage pinceau et plume, 3-embellissement à l'aide de divers crayons noirs, crayon aquarellable et gomme.

hotel 2

encrage pzge 4

page 4 image 2

publié le 15 mai 2017

 

L'épisode II est en cours d'encrage, et je prends mon temps, un peu par contrainte, mon agenda est bien rempli, beaucoup par plaisir, car je sens que mon univers se pose et acquiert du poids. Je teste notamment des façonnages au crayon pour des effets plus réalistes et plus lumineux, et des incrustations de gris pour des effets plus graphiques. Les deux semblent fonctionner ensemble, ce qui me permet de ne pas verser dans l'un ou l'autre des styles et donne un aspect un peu étrange au rendu. Je bosse aussi mes encrages, et je cherche le compromis entre le trait tremblant qui me viens assez naturellement, et le trait propre, plus figé et épais, qui est plus difficile pour moi mais qui me plait dans son rendu. J'essaye de travailler au maximum au pinceau, mais il y a des détails pour lesquels je n'arrive pas à lacher la plume, non pas parce qu'elle est nécessaire, mais parce que je crains de louper le trait. C'est le cas pour le bâtiment de l'hotel.

Sur cet épisode, j'ai fait apparaître le ciel et lui ai donné vie. Ca donne un peu de force au récit. J'ai aussi travaillé les arrières plans au crayon. Ce n'est pas encore très au point mais je sens qu'il y a du potentiel :

page 1 image 3

page 2 image 3

.Détail de la valise que j'ai bossé dès le crayonné, avec incrustation de gris, qui donne un bon résultat : 

page 1 image 1

Apparition de nouveaux persos : des enfants mystérieusements primitifs, sans parents, une sorte de tribu vouée au "poulpe", proche aussi de l'équipe de foot. Je les aime bien :

page 2 image 1

. Voici deux nouvelles vignettes où on peut voir le travail de façonnage au crayon, qui donne un rendu plus "réaliste" pour ce descriptif de matières organiques. J'avais envie que l'on s'imprègne de la chair de cette créature en train de se faire dépecer (c'est gai !) : 

page 3 image 2

pag 3 image 1

Pour finir, ce monde est toujours parsemé de plantes étranges, au fonctionnement particulier. En voici une qui démarre sous l'aspect d'un poing dressé, symbolisant la rébellion, et qui peu à peu s'ouvre pour au final nous éclairer de son coeur/oeil très "humain" :

page 3 image 3

publié le 05 mai 2017

 

L'épisode II avance pas mal, j'en suis au stade des crayonnés avec quelques essais d'encrage et de "mise au gris". C'est une reprise de l'épisode abandonné en cours de route, mais transposé dans l'univers de l'épisode I. 6 pages s'annoncent donc à nouveau. De son côté, Pierre avance aussi son épisode II qui devrait voir le jour dans les prochaines semaines.

Dans cet épisode, j'ai voulu garder la forme, une alternance de petites cases "zoom" et de grandes cases narratives. Je consacre plus de temps aux crayonnés, histoire de mieux poser l'univers boueux dans lequel évolue mon personnage : les cadrages, la mise en place des éléments genre "île de Pâques", le choix des éléments sur lesquels je zoom, tout cela est regardé de plus près, comparativement au premier épisode que j'ai jeté de manière impulsive. Je prépare aussi l'encrage, je commence à être mieux organisé, et je façonne mes crayonnés en fonction de la façon dont ils vont être repris ensuite notamment au crayon gras et au pinceau. Pierre est très présent et me fais des retours judicieux, qui m'évitent de m'éparpiller, ce qui est une tendance chez moi.

Ci dessous quelques images du travail en cours.

daniel patauge

essai 1

      

 

      Un crayonné de mon perso en train de marcher d'un pas décidé dans ce paysage boueux, reflet de sa situation personnelle, et un essai d'encrage et d'embellissement. Tout ça va encore évoluer d'ici la version finale, et les petits défauts vont être impitoyablement pourchassés.

 

paysage de boue et totem

paysage de boue

Deux recherches de paysages de boue. C'est Pierre qui m'a suggéré de généraliser cette idée à l'ensemble du monde dans lequel évolue le perso, et cela à complètement décoincé mon travail. Cette épisode se situe dans un environnement plus primitif, comme un retour aux sources. Même les satellites sont des rochers bruts.

essai 2

image finale

Pour finir, une de mes plantes très "botanique parallèle" de Léo Lionni (avec une timide tentative de couleur, comme ça, pour voir) et une image qui pourrait être la conclusion de l'histoire, à revoir un peu cependant, il y a des petits problèmes de position des persos.

publié le 15 avril 2017

 

Le projet Hotel des voyageurs en collaboration avec Pierre Jarriges (http://pierrejarriges-dessins.blogspot.fr/) a pris de mon côté un virage à 180°, autant au niveau narratif qu'au niveau esthétique. Je m'oriente vers un univers onirique, qui incorpore des éléments qui m'inspirent (ici, des travaux que j'ai fait suite à la lecture de la "botanique parallèle" de Léo Lionni) et je me débarrasse de la narration typique BD pour entrer dans quelque chose de plus décousu, qui joue sur les agencements d'images. L'esthétique à complètement changé aussi : retour à ce que j'aime dessiner, des persos très caricaturés et déjantés, un travail au pinceau et à la plume, avec des gris ajoutés au crayon et à l'aquarelle, ainsi que des incrustations de gris comme des impressions. Ca donne une vrai piste de travail que je compte exploiter pour les épisodes suivants.

Crayonné :

IMG_3503

cases

page 4 c 1

page 1

page 3

page 4 c 2

 

 

 

 

 

page 6

 

Du coup, la suite est abandonné pour l'instant, mais je ne désespère pas de réutiliser le thème et les personages dans l'univers graphique ci dessus.

Extrait des premières planches définitives de mon premier scénario à l'intérieur du projet. 10 planches en tout.

planche 3                                                                                                      planche 4

hotel_planche_3

hotel_planche_4

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

             

                       planche 5

hotel_planche_5

L'hôtel des voyageurs est un projet d'histoires courtes réalisées à deux, en collaboration avec Pierre Jarriges. Nous décortiquons les scénarios ensemble et nous avons mis au point un système de relais en ce qui concerne la réalisation graphique.

L'hôtel en est le point central, celui par qui tous les personnages vont passer.

Le voici tel que nous l'avons conçu, le dessin ayant été éxécuté par Pierre.

facades

 

Recherche de personnages, essais d'encrages.

Voici une série de persos qui vont animer une des histoires courtes du projet.

père

petite soeur

 

mère

daniel

Et enfin un essai de mise en place du personnage, avec la réalisation de deux cases du story board

cases hotel

On retrouve des persos de la petite famille idéale

 

famille rève

Un autre strip, la traversée du désert...

strip 2